Où placer sa caméra en moto ?

Que ce soit pour ramener des souvenirs de ballades, disséquer ses trajectoires, avoir une preuve lors d’un accrochage… Les motivations pour s’équiper d’une caméra lors d’une virée en moto sont propres à chacun.

Une aide d'appoint en cas d'accident ou verbalisation abusive

L’article 427 du Code de procédure pénale autorise l’automobiliste à les transmettre les images enregistrées à son assureur, ou à les utiliser devant un tribunal. Cependant, le juge pénal prononcera son jugement «  d’après son intime conviction  ». Les forces de l’ordre gardent aussi le droit d’interpréter les images qui leur sont présentées.

L’utilisation de la vidéo offre donc une aide d’appoint, mais pas une garantie absolue. Il existe par ailleurs une différence entre les caméras fournies par les assureurs et les caméras personnelles. L’assureur demandera systématiquement les images de sa caméra en cas de sinistre, même si elles mettent en cause l’assuré. En revanche, aucune loi n’oblige le conducteur à transmettre à son assureur des images de sa caméra personnelle qui montrent qu’il est en tort.

 

Cependant les possibilités de fixations sont tellement nombreuses que notre esprit à parfois du mal à se défaire de ce qu’il à déjà vu pour trouver de nouveaux angles de vision. Et quand, on trouve d’autres idées, on se demande souvent si cela ne va pas poser de problèmes au niveau de la force avec l’aérodynamique, ou encore de l’angle de la moto, des vibrations et on en passe…

Espérons donc que ces quelques clichés sauront vous donner des idées sur de nouveaux endroits ou placer sa caméra de sport pour la prochaine virée !

Ces différents points de vues peuvent être compatible avec un stabilisateur dans certains cas et difficilement dans d’autres. Mais qu’importe, cela nous permets de partager les idées.

 

Vous souhaitez nous faire partager vos idées et apparaître sur cette page ?

 

 

camera-sport-moto-stabilisateur

 

Derrière la bulle, sur le guidon via un accessoire GoPro comme le support pour tube.

 

  Possibilité de mettre un stabilisateur GoPro comme le Feiyu WG2

  Protection aérodynamique idéale

 

 

 

 

 

Point de vue originale et sensation de vitesse lors du visionnage

Caméra soumise aux projections

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Attention à bien vérifier les mouvement du guidon ou autres éléments mobiles pour éviter que la caméra ne vous gêne.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le grand classique, valeur sure

Attention toutefois à la prise au vent.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme si on y était lors du visionnage

Perturbe un peu le champ de vision

 

 

 

 

 

on avoue que ce point de vue permet d’admirer toute la technicité et l’amplitude du mouvement pour faire encore mieux le coup d’après !

 

 

 

 

 

 

 

Un autre classique du genre, mais attention à bien fixer la caméra !

 

 

 

 

 

 

Sur la botte, il n’y a pas photo, la prise de vue lors d’un whip par exemple doit être superbe. Mais c’est peut être un des seuls moments ou ça vaut vraiment le coup… Premièrement ce n’est pas donné à tout le monde d’envoyer un whip tel que celui là. Deuxièmement la durée de vie de la caméra sur la botte ne doit pas être bien longue (mais on a pas essayé…)

 

 

On attends vos idées ?

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.