DJI Osmo Mobile 2

DJI OSMO Mobile 2 Gimbal Stabilisateur pour Smartphone

DJI OSMO Mobile 2 Gimbal Stabilisateur pour Smartphone

149,99€

Attendu depuis plusieurs mois, le successeur du DJI osmo mobile, soit le DJI Osmo mobile 2. C’est donc à l’occasion du CES 2018 que DJI lève le voile sur son nouveau stabilisateur smartphone ! On peut d’ores et déjà dire qu’il met un coup de vieux au DJI osmo mobile premier du nom. En effet, mis au gout du jour, il est plus léger, géométrie de la nacelle revue, possède plus d’autonomie et le tout pour un prix de lancement divisé par deux… Détaillons un peu tout ça.

Vue d’ensemble du DJI OSMO Mobile 2

Un an et demi après la sortie du premier Osmo mobile, nous voici aujourd’hui avec la version 2. A première vue le manche garde cet air si caractéristiques de la ligne osmo mobile et la prise en main est agréable.

DJI_Osmo2

Les différents boutons sont bien placés et l’utilisation instinctive:

  • Le joystick : il sert à orienter l’objectif sur 4 axes (haut, bas, gauche, droite). Il est réglable en 3 niveaux (lent, moyen et rapide).
  • Le bouton M (modes) : il sert à allumer ou éteindre le stabilisateur (avec une pression prolongée) ou changer de mode. Il sert également à indiquer le niveau de la batterie
  • Le bouton rouge : il sert à lancer l’enregistrement ou déclencher la prise d’une photo
  • Le curseur de zoom sur le côté : Comme son nom l’indique il contrôle le zoom de l’appareil photo

Exit donc la gâchette sur l’arrière du manche qui servait à maintenir l’angle de la prise de vue. Cette fonction se retrouve désormais sous le mode “verrouillé” accessible via le bouton M.

Le smartphone se fixe dans la nacelle via un système de pince sur ressort. La puissance de préhension permet de maintenir le smartphone dans des conditions sportives et les bords en caoutchouc évitent tout glissement. La nacelle est compatible avec des smartphones d’une largeur comprise entre 58,6 et 85 mm, autant dire quasiment tous les smartphones iOS et Android du marché.

 

Les nouveautés

dji-osmo-mobile-2-test-stabilisateur-smartphone

Si le poids est amélioré de 16 grammes (485 grammes batterie incluse) grâce aux changements de matériaux (nylon contre magnésium aparavant). La différence n’est pas flagrante mais tout de même présente et dans le bon sens. Côté changement DJI à choisi d’en finir avec une batterie amovible 980 mAh et à choisit de mettre une batterie interne 2600 mAh. Si cela ne nous à guère enchanté, il faut admettre que l’autonomie est tellement élevé que le choix est judicieux. L’autonomie est désormais de 15 heures, contre 5 heures pour son ancêtre. De plus cette batterie interne permet de recharger le smartphone (ou autre appareil…) via le port micro usb intégré au manche. Il en est donc fini de la prise jack comme sur le modèle V1.

La batterie se recharge directement via ce port USB sur la poignée et compter environ 2 heures pour le recharger. Dommage, aucun chargeur USB n’est fourni avec l’Osmo Mobile 2 et on aurait apprécié de l’USB-C.

Il est possible d’utiliser l’Osmo Mobile 2 comme batterie externe pour votre smartphone. Avec les 2600 mAh, vous aurez de quoi recharger aisément un smartphone. A savoir que la recharge d’un appareil ne fonctionne que quand le stabilisateur est allumé, et ne fonctionne pas lorsqu’il est lui-même en charge. Si le stabilisateur est éteint, il n’est pas nécessaire d’allumer complètement la poignée pour charger un appareil, un seul appui sur la touche M suffit.Toutefois dans l’usage, il n’est pas vraiment possible de charger son smartphone lorsqu’il est sur la nacelle car il n’y à pas suffisamment d’accès à la prise USB ou Lightning du smartphone. L’usage principal de la batterie externe est de pouvoir recharger votre smartphone lorsque vous n’utilisez pas la poignée.

D’autres améliorations sont aussi à noté comme l’apparition d’un pas de vis sous la poignée. Ce qui est maintenant le cas sur chacun des stabilisateur ne l’était pas il y a plus d’un an… Il est désormais possible de positionner le smartphone en orientation portrait.

Par contre, si sur le papier ce mode Portrait est une bonne nouvelle, la pratique n’est pas idéale. Il faut libérer le smartphone de la nacelleplacer la pince en orientation portrait, puis remettre le smartphone. Le changement paysage/portrait ne se fait donc pas par une simple pression sur un bouton par exemple.

De plus dans cette configuration les mouvements du gimbal sont limités,  vous risquez d’obtenir rapidement le moteur de l’Osmo dans le cadre.

C’est en mode selfie que le mode portrait s’exprime entièrement, en permettant de se filmer avec une excellente stabilisation et un suivi du sujet si vous activez la fonction de suivi ActiveTrack.

 

dji-osmo-mobile-2-stabilisateur

 

Fonctionnement

Le stabilisateur dji osmo mobile 2 fonctionne sur 3 axes et dispose de deux configurations : un mode « marche » et un mode « sport ». Le mode sport aura tendance à stabiliser davantage la vidéo et peut être utilisé pour courir ou pour des mouvements plus rapides.

Avant l’utilisation du stabilisateur, il faut passer par la case calibration. C’est quelque chose que vous n’aurez à faire qu’une seule fois et c’est relativement rapide : pour cela, il est recommandé de placer le smartphone le plus près du moteur d’inclinaison (tilt) pour optimiser la stabilisation. Si le smartphone est grand (et long) il sera peut-être nécessaire d’ajuster l’équilibre en ajustant le bras de l’axe du roulis en le sortant. L’objectif est que lorsque le stabilisateur est éteint, le smartphone soit équilibré.

Comme son prédecesseur le DJI OSMO Mobile 2 enregistre les médias sur le smartphone mais pas dans l’application photos. Pour accéder aux médias de manière libre, il faut faire « redescendre » les fichiers dans sa bibliothèque de vidéos. C’est le cas sur iOS. Sur Android, il est possible d’enregistrer une copie supplémentaire sur carte SD si le téléphone le permet. Heureusement, il n’est pas nécessaire de connecter l’Osmo pour accéder aux vidéos présentes dans l’application.

 

Modes de fonctionnement

test-dji-osmo-mobile-2-stabilisateur-smartphone

Pas de surprise, l’Osmo Mobile 2 reprend les modes de l’Osmo Mobile v1. Dans la mesure où c’est l’appareil photo du smartphone qui est utilisé, l’application s’adapte aux possibilités et à la qualité de ce dernier. S’il est capable de filmer en 4K, la 4K sera disponible dans les menus de DJI Go (à condition d’avoir choisi le bon format de base dans les réglages du smartphone.

Selon que vous choisissiez le mode photo ou vidéo les possibilités sont évidements différentes :

Mode Photo

le mode photo permet de prendre des photos simples, avec un retardateur de 2, 5 ou 10 secondes et un mode HDR. Il est également possible de réaliser des panoramas de différentes résolutions : à 180°, 330° ou 3×3 (9 photos sont assemblées pour un panorama moins écrasé). Il est possible d’enregistrement séparément les photos utilisées dans le panorama.

Il est toujours possible de réaliser des prises de vue en pose longue (par superposition d’images), avec un effet de filé (en utilisant un trépied). Ce mode ne disposant (bizarrement) pas de retardateur, il est quasiment impossible d’avoir une image nette, comme dans notre précédent test.

Mode Vidéo

  • vidéo normale
  • slow motion
  • timelapse : un enchainement de photos prises à intervalle régulière et montées sous la forme d’une vidéo. Le gimbal est verrouillé pour une plus grande stabilisation
  • hyperlapse : un enchainement de photos prises à intervalle régulière et montées sous la forme d’une vidéo. A la différence du timelapse, l’hyperlapse permet de se déplacer et le gimbal va stabiliser la prise de vue.
  • motionlapse : il s’agit d’un timelapse en mouvement, il est possible de choisir jusqu’à 5 positions et l’appareil photo va les suivre pour créer une animation.
  • Les modes timelapse et motionlapse nécessitent de stabiliser l’Osmo Mobile 2 avec un trépied.Les mode photo et vidéo disposent de réglages manuels (vitesse, sensibilité ISO et balance des blancs) qui permettent d’être plus précis dans ce que vous souhaitez obtenir. Seule la mise au point n’est pas débrayable, mais l’Osmo Mobile 2 devrait bientôt être compatible avec Filmic Pro pour les puristes.
  • le mode ActiveTrack qui permet de sélectionner un élément à l’écran (en traçant un rectangle) et de le verrouiller. Le gimbal va ensuite suivre automatiquement le sujet lorsqu’il bouge. Ce mode est pratique pour suivre un sujet, mais également pour du vlogging avec la caméra frontale, pour garder le cadre sur votre visage.

L’application DJI GO

test-dji-osmo-mobile-2-stabilisateur-smartphone

 

Pour utiliser au mieux l’Osmo mobile 2 il faut priviliégier l’utilisation de l’application DJI GO (gratuite) plutôt que l’application native de son smartphone. En se connectant simplement via bluetooth, vous aurez accès à de nombreuses fonctionnalités comme le mode hyperlapse ou motionlapse et l’active track entres autres. Cette application est la même pour de nombreux produits DJI (comme l’osmo mobile V1 par exemple).

De plus l’application DJI Go permet toujours de faire du live-streaming sur les plateformes les plus connues comme Facebook, Weibo, Youtube… A noter que la prise de son fonctionne uniquement avec le micro du smartphone.

 

Conclusion

L’Osmo mobile 2 est une version amélioré du DJI Osmo mobile premier du nom. Avec une autonomie supérieure,un prix bien plus accessible, et une utilisation au gout du jour le DJI Osmo mobile 2 répond mieux aux

Cet accessoire trouvera vite sa place dans le sac des amateurs de plans vidéo stabilisés, et est également un excellent compagnon pour créer des timelapses, hyperlapses et motionlapses sans effort.

 

Caractéristiques

  • Stabilisation : 3 axes
  • Amplitude du gimbal : Pan : ±170°; Roll : -90° à +70°; Tilt : ±170°
  • Amplitude contrôlable : Pan : ±160°; Tilt : ±155°
  • Largeur de smartphone acceptée : 58,6 à 85 mm
  • Capacité de batterie : 2600 mAh
  • Autonomie : 15h
  • Connectivité : Bluetooth
  • Taille replié : 295×113×72 mm
  • Poids : 485 g

 

DJI OSMO Mobile 2

EUR 136,80
DJI OSMO Mobile 2
8.9

Ergonomie

9.0 /10

Qualité

8.7 /10

Polyvalence

8.3 /10

Fonctionnalité

9.3 /10

Autonomie

9.4 /10

On aime

  • Rapport qualité/prix
  • fonction hyperlapse, motion lapse
  • Active track
  • Autonomie

On aime pas

  • Pas de chargeur USB livré avec
  • Pas de prise micro externe possible

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.