Tout savoir sur le gimbal

A quoi sert un stabilisateur gopro?

Un stabilisateur, steadicam ou encore gimbal est un dispositif mécanique sur lequel on fixe la caméra pour éliminer les mouvements brusques et vibrations provoqués par le caméraman. Les steadicams existent dans le milieu du cinéma depuis les années 70 et pesaient alors dans les 15kg (cf. histoire du steadicam sur wikipedia).

Cette technologie directement tirée du monde professionnelle est désormais adapté pour tous types d’appareil pouvant filmer ou photographier, comme les action cam types Go pro, les smartphones ou les DSLR.

Comment le gimbal fonctionne ?

Dans nos cas, les stabilisateurs sont adaptés à nos action cam ou smartphone. Par conséquent, (et heureusement) pas besoin d’un harnais pour porter le matériel. Le plus souvent il se présentera sous forme d’un manche (ressemblant à une perche à selfie) ou alors encore juste la centrale de stabilisation et un manche déporté (relié via un câble).

Point de vue fonctionnement on va expliquer ici le cas du 3 axes (le plus courant)

C’est un support pivotant qui permet le rotation autour d’un seul axe (sisi !) Un jeu de trois cardans montés les un aux autres avec une liaison pivot orthogonal est utilisé pour permettre à l’objectif monté sur le cardan le plus interne de rester indépendant de la rotation du support.

Propulsé par 3 moteurs brushless (cfmoteur brushless sur wikipedia), les cardans ont la capacité de maintenir le niveau de la caméra sur les 3 axes et compensent les mouvements de l’opérateur pour garder l’image stable. Avec l’aide d’algorithmes poussés, le stabilisateur est en mesure de constater la différence entre les mouvements volontaires et les secousses indésirables. La centrale de mesure inertielle (IMU) mesure plusieurs informations pour permettre au micro-contrôleur de piloter correctement les moteurs.

gimbal-fonctionnement

Voilà ce qui rends les gimbal si géniaux. En utilisant la technologie moderne pour annuler les mouvements indésirables et rendre l’image fluide et stable. Mais surtout, cela accessible pour tout le monde.

Comment utiliser un gimbal ?

Les gimbal sont des appareils très facile d’utilisation. Cependant, il existe une certaine courbe d’apprentissage avant de tirer pleinement profit de toutes ses capacités.

Avant toute chose il est important de ne jamais démarrer votre gimbal sans avoir monté votre action cam ou smartphone dans la nacelle. En effet, celui s’auto calibre à l’allumage. Il est donc important que l’objectif soit monté lors de l’allumage au risque d’endommager votre stabilisateur. Aussi, il est important de bien équilibrer l’objectif dans la nacelle pour profiter au mieux de la stabilisation vidéo.

Veillez à mettre à jour le firmware de votre stabilisateur, depuis le site internet du constructeur.

 

Voilà, vous en savez un peu plus sur les stabilisateurs. Nous n’avons abordés ici que les versions motorisés, mais ils existe aussi des versions avec contre poids. Beaucoup plus difficile à mettre en oeuvre pour obtenir un résultat qui n’est pas comparable avec un gimbal (motorisé). De plus, ce système présente plus d’inconvénient qu’autre chose, comme l’encombrement ou encore une courbe d’apprentissage beaucoup plus longue.

Malgré tout, une autre solution moins connu encore existe, et on préfère vous laisser la découvrir en vidéo 😉

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *