Quoi de neuf avec la Hero 6 de Gopro ?

GoPro vient tout juste de sortir son modèle HERO 6. Soit une année tout juste après sa grande sœur la HERO 5. A première vue à l’extérieur on ne note pas de différence. Car c’est bien à l’intérieur que sa se passe. Arrivée du nouveau processeur GP1 qui permet  des prises de vues 4K/UHD en 60p, en Full HD 240p. Mais aussi quelques petits plaisirs supplémentaires comme une stabilisation électronique améliorée entre autres.

Gopro profite d’être sous le feu des projecteurs pour confirmer l’arrivée sur le marché de sa première action cam 360°, la Fusion, ainsi que l’ajout d’une fonction de suivi du pilote pour son drone Karma.

Vue d’ensemble

A savoir que cette année et contrairement aux années passées la Hero 6 black arrive seule et non plus accompagnée de version « session ». Commençons avec le prix de lancement cette année qui dépasse de 140€ le prix de lancement de la HERO 5, c’est à dire au prix de 569,99€.

Comme nous l’avons dit plus haut, à l’extérieur peu de différences entre la Hero6 et la 5. Le châssis utilisé est le même par conséquent, il est toujours possible de l’immerger jusqu’à 10 mètres de profondeur sans caisson. A l’arrière on retrouve un écran tactile de 2″ (5.1 cm) en diagonale et elle est toujours dotée de la reconnaissance vocale (10 langues reconnues). De plus, le Wi-Fi, le Bluetooth et le GPS sont toujours aux rendez-vous.

Pour la partie photographique, il est désormais possible de prendre des photos en HDR.  Si le communiqué de presse ne précise pas la définition du capteur on pense qu’il s’agit toujours du même BSI CMOS de 12 Mpx qui équipé la Hero 5.

GoPro-Hero6-Black-

 

Un processeur maison, la GP1

Concentrons nous sur la principale nouveauté qui est le processeur baptisé GP1. Avec ce processeur conçu en interne, Gopro se sépare de son fournisseur Ambarella.

Ce processeur made in GoPro permet de gagner en performances. Il est possible de doubler les cadences vidéo (UHD en 60p, Full HD en 240p, de permettre l’enregistrement en HEVC (h.265) d’améliorer la qualité d’image en haute sensibilité, et d’améliorer la stabilisation électronique. Il pilote également le gyroscope, l’accéléromètre et la boussole intégrés. On note aussi l’apparition d’un zoom numérique, en pinçant l’écran tactile. Un bon point là où jusqu’à présent il fallait utiliser le menu pour modifier l’angle de champ adopté par la caméra.

Mais ce processeur permet aussi de multiplier par 3 la vitesse du transfert de données en Wi-Fi.

La Hero6 Black prend aussi en charge les QuikStories, cette fonction de l’application de GoPro, qui analyse les séquences vidéos et les assemble automatiquement en de petits clips à partir de ce que l’application identifie comme des points forts. C’en est fini du temps perdu au montage, tout est automatisé et accessible avec quelques glissements de doigts. GoPro indique que cette nouvelle puce maison est dotée de capacités d’apprentissage afin de créer des clips automatisées de meilleure qualité.

GoPro-Hero6-

 

Conclusion

Avec ce nouveau modèle résolument haut de gamme la Hero6 Black, GoPro souhaite rappeler sa maîtrise incontestable du sujet. Mais cela à un coût et rend cette caméra de sport malheureusement peu accessible. La firme GoPro en difficulté depuis quelques années face à une concurrence toujours plus agressive, joue la carte du très haut de gamme avec ce qui se fait de mieux en la matière.

 

2 pensées sur “Quoi de neuf avec la Hero 6 de Gopro ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *