Gimbal sur un avion de chasse

On sait à quel point nos steadicam sont fantastiques et nous stabilisent à merveilles nos images. Mais que se passe-t-il si on l’accroche à un jet ?

En effet, il ne s’agit pas la du même type de gimbal que nous avons l’habitude de parler sur ce site mais d’un 5 axes GSS 520. S’il ressemble aux modèles déjà existant pour les hélicoptères, il est le seul à pouvoir résister aux conditions extrêmes d’un avion de chasse.

Blue sky, société de prise de vue aérienne à mis au défit GGS de concevoir un stabilisateur qui puisse être fixé à un jet volant à plus de 300 noeuds (soit environ 550km/h) tout en réalisant de parfaites images.

Et même si le challenge est de taille, GGS a accepté, c’est ainsi que le GGS 520 à vu le jour.

Avec la retransmission en direct sur un écran moniteur HD sur le siège derrière le pilote, l’opérateur peut contrôler l’objectif et zoomé tout en ayant une qualité d’image parfaite.

Les contraintes, de vitesse, d’accélération, de température et de pression mettant le GGS 520 a rude épreuve font de ce lui un incroyable gimbal bourré de technologies dernier cri et d’une robustesse sans précédant.

Les gimbal pour drones

Des prises de vues aériennes aussi sublimes nous font aussi penser à un domaine qui nous est plus familier, celui des drones. S’il est clair que la technologie utilisé sur le GGS 520 n’est pas celle utilisée sur nos gimbal pour drones, il est clair que ces derniers ne volent pas du tout dans les mêmes conditions. Mais ce n’est pas pour autant qu’il ne sont pas aussi un formidable concentré de technologies. Bien au contraire,ils nous permettent d’obtenir des images d’une qualité professionnelle d’une facilité déconcertante. Ce qui aurait demandé l’intervention de plusieurs spécialistes il y a quelques années est maintenant à la portée de tout le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *